Recrutement - Examens d'admissibilité

Le recrutement dans le secteur communal

Le recrutement des fonctionnaires communaux est réglé par la loi modifiée du 24 décembre 1985 fixant le statut général des fonctionnaires communaux, et notamment son article 4, ainsi que par le règlement grand-ducal modifié du 20 décembre 1990 portant fixation des conditions d’admission et d’examen des fonctionnaires communaux.

Le règlement grand-ducal du 24 février 2015 modifiant le règlement grand-ducal modifié du 20 décembre 1990 portant fixation des conditions d’admission et d’examen des fonctionnaires communaux réforme la procédure et l’organisation pratique de l’admissibilité aux fonctions des différentes carrières du secteur communal.

Les demandes aux examens sont à introduire par les candidats auprès du ministère de l’Intérieur.Les épreuves sont destinées à toute personne remplissant les conditions de formation aux emplois des différentes carrières du secteur communal.

Un certificat de réussite est établi pour les candidats ayant réussi à l’examen.  Les candidats à une fonction communale sont tenus de remettre le certificat de réussite, ensemble avec le dossier de candidature, à l’entité communale publiant un poste vacant.

Pour réussir aux examens d'admissibilité, les candidats doivent obtenir au moins les trois cinquièmes du maximum total des points et au moins la moitié du total des points dans chaque branche pour réussir à l’examen. Ont échoué les candidats qui ont obtenu moins des trois cinquièmes du maximum total des points ainsi que les candidats qui n’ont pas obtenu au moins la moitié des points dans chaque branche.

Une des mentions "très bien", "bien", "assez bien" et "satisfaisant" figure sur le relevé des notes des candidats ayant réussi à l’examen.

L’ anonymat des candidats est assuré tout au long de la procédure et jusqu’à la conférence des résultats.

Durant les épreuves, toute communication entre les candidats et avec l’extérieur, de même que toute utilisation de tout support autre que ceux qui ont été autorisés préalablement par le président, sont interdites. Le candidat fautif est exclu des épreuves. Cette exclusion équivaut à un échec.

Le résultat ainsi que les notes obtenues dans les différentes branches seront transmis au candidat par courrier séparé. Pour des raisons de confidentialité, ces renseignements ne seront pas communiqués par téléphone.

Organisation de la première session 2019

Carrière

Date de l’examen d’admissibilité

Délai d’introduction des dossiers

D1 – artisan(*) -

 

6 mai 2019

21 mars 2019

C1 – expéditionnaire technique(*) -

 

2 mai 2019

21 mars 2019

 

Carrière

Date de l’examen d’admissibilité

Délai d’introduction des dossiers

A1 – attaché (administratif - scientifique et technique)

 


12 juin 2019


26 avril 2019

A2 – scientifique et technique et à attributions particulières (dont secrétaire, secrétaire-rédacteur et receveur) -

 



26 juin 2019



26 avril 2019

B1 - rédacteur -

 

11 juillet 2019

24 mai 2019

B1 - chargé technique (*) -

 

2 juillet 2019

24 mai 2019

C1 - expéditionnaire administratif -

 

12 juillet 2019

24 mai 2019

D1 - agent de transport -

 

9 juillet 2019

24 mai 2019

D2 - agent municipal -

 

10 juillet 2019

24 mai 2019

 
(*)  
Pour ce qui est des examens d’admissibilité dans les carrières D1 – artisan, C1 – sous-groupe technique (expéditionnaire technique) et B1 – sous-groupe technique (chargé technique), l’examen d’admissibilité organisé par le ministère de l’Intérieur ne s’adresse qu’aux candidats détenteurs d’un diplôme dans les branches suivantes: génie civil et bâtiments ; électrotechnique ; mécanique et automobile; informatique. D’autres spécialités peuvent être demandées par les administrations communales et syndicats de communes en cas de besoin.

Dernière mise à jour